ThomasSABOURIN

THOMAS SABOURIN Orbites et tréfonds

11,00

Catalogue de l’exposition « Art et Archéologie II », Cugnaux (31).
Du 31 mars au 3 juin 2012.

48 pages
Format 15 x 21 cm

11 €

ISBN 979-10-91148-03-0


[Feuilleter un extrait]

Catégorie :

Description du produit

THOMAS SABOURIN
Orbites et tréfonds

L’œuvre de Thomas Sabourin tresse constamment des correspondances entre le temps humain, l’échelle humaine, et le temps et l’échelle géologiques, voire cosmiques.
Si, pour lui, l’activité artistique consiste à se confronter au chaos du monde, c’est pour tenter d’y mettre de l’ordre — encore faut-il préciser que cette ambition est bien trop sérieuse pour ne pas dissimuler parfois quelques plaisanteries pince-sans-rire…

THOMAS SABOURIN Orbites et tréfonds

L’œuvre de Thomas Sabourin tresse constamment des correspondances entre le temps humain, l’échelle humaine, et le temps et l’échelle géologiques, voire cosmiques. Si, pour lui, l’activité artistique consiste à se confronter au chaos du monde, c’est pour tenter d’y mettre de l’ordre — encore faut-il préciser que cette ambition est bien trop sérieuse pour ne pas dissimuler parfois quelques plaisanteries pince-sans-rire…

L’œuvre de Thomas Sabourin tresse constamment des correspondances entre le temps humain, l’échelle humaine, et le temps et l’échelle géologiques, voire cosmiques. Si, pour lui, l’activité artistique consiste à se confronter au chaos du monde, c’est pour tenter d’y mettre de l’ordre — encore faut-il préciser que cette ambition est bien trop sérieuse pour ne pas dissimuler parfois quelques plaisanteries pince-sans-rire…

THOMAS SABOURIN Orbites et tréfonds

L’œuvre de Thomas Sabourin tresse constamment des correspondances entre le temps humain, l’échelle humaine, et le temps et l’échelle géologiques, voire cosmiques. Si, pour lui, l’activité artistique consiste à se confronter au chaos du monde, c’est pour tenter d’y mettre de l’ordre — encore faut-il préciser que cette ambition est bien trop sérieuse pour ne pas dissimuler parfois quelques plaisanteries pince-sans-rire…

L’œuvre de Thomas Sabourin tresse constamment des correspondances entre le temps humain, l’échelle humaine, et le temps et l’échelle géologiques, voire cosmiques. Si, pour lui, l’activité artistique consiste à se confronter au chaos du monde, c’est pour tenter d’y mettre de l’ordre — encore faut-il préciser que cette ambition est bien trop sérieuse pour ne pas dissimuler parfois quelques plaisanteries pince-sans-rire…